INTRODUCTION

 

Inspiré par un conte initiatique et traditionnel Russe, la conteuse nous fait partager les mésaventures d’une jeune enfant (marionnette à taille humaine), maltraitée par sa marâtre, qui l’envoie se perdre au coeur d’une forêt ensorcelée pour s’y faire dévorer par Baba Yaga, l’ogresse aux dents de fer.

 

Il faudra à la petite, intelligence et audace pour affronter les épreuves, et vaincre les maléfices.

 

Pour habiller ce spectacle, plusieurs théatralités se rencontrent : comédiens, masques, théatre d’objets, écrans de lumières

 

Le nouveau spectacle de la compagnie des Petits Cailloux donne vie à une conteuse monumentale et intemporelle.

 

Perchée au sommet de son immense crinoline, ses mots nous captivent, bientôt relayée par la caillourte dont les panneaux articulés nous dévoilent soudain les secrets de son imposante géométrie : décors et personnages s’installent et composent une succession de 10 tableaux contrastés, entre rêve et poésie, surprise et stupeur : maisons fleuries de village, forêts inquiétantes, isba à pattes de poule apparaissent et s’animent.

 

Nous voilà plongés dans l’univers de la Baba Yaga

 

CONCEPTION DU SPECTACLE // Anthony Le Foll et Frédérique Declercq

 

DECORS, COSTUMES, MARIONNETTES // Frédérique Declercq

 

BANDE SON // Brice Quenouille et Christophe Lieu

 

LUMIERES // Jérome Buet

 

AVEC // Frédérique Declercq, Olivier Grasset, Mathilde Lecarpentier, et Dominique Royer

 

 

 

FICHE TECHNIQUE //

 

ESPACE SCENIQUE //
Ouverture : 7m
Profondeur : 7,5m
Hauteur : 5m

 

DUREE DU SPECTACLE // 60m


REGIE SON ET LUMIERE // nous consulter

© 2016 Compagnie Les Petits Cailloux.
 

  • White YouTube Icon
  • w-facebook